Limiter les coûts du système de santé grâce à l’analyse de données

Un nouvel acteur du système de santé suisse mise sur la solution de contrôle numérique des factures Sumex

Le coût du système de santé suisse croît d’année en année, notamment en raison du manque de contrôle des quelques milliers de factures médicales quotidiennes.* La solution logicielle Sumex Suite, développée par l’entreprise informatique suisse ELCA, mise sur une analyse moderne des données permettant d’identifier les factures suspectes. Les assureurs peuvent ainsi économiser des millions de francs chaque année. Plus de 40 compagnies d’assurance utilisent déjà Sumex. Désormais, Cent Systems AG, une entreprise du groupe CPT spécialisée dans le traitement des justificatifs dans l’assurance maladie, s’ajoute aux utilisateurs existants.

 

Un traitement efficace et largement automatisé est essentiel au contrôle des factures médicales. Au-delà d’appliquer un ensemble complet de règles, la solution logicielle Sumex Suite, développée par ELCA et Suva, analyse des données sur la base de méthodes statistiques afin de comparer les factures et d’identifier les cas suspects. Seules les factures ne correspondant pas au schéma classique font l’objet d’un contrôle manuel par des experts. La grande majorité des justificatifs restants est traitée de manière entièrement automatisée. La CPT, l’une des dix plus grandes caisses-maladie de Suisse, et son prestataire de services spécialisé dans le traitement des factures Cent Systems AG souhaitent désormais promouvoir la numérisation interne grâce à Sumex. L’ensemble des possibilités de numérisation et de contrôle automatique des factures ainsi que l’introduction rapide et peu coûteuse de la solution étaient des critères essentiels en faveur de Sumex.

Sumex propose une nouvelle interface utilisateur basée sur JavaFX
La nouvelle version 3.0 de Sumex, sortie en janvier 2016, bénéficie d’une interface utilisateur (front-end) moderne basée sur la technologie JavaFX. ELCA a pris la décision stratégique de recourir à la technologie JavaFX il y a déjà deux ans. "Sumex rencontre un franc succès sur le marché suisse des logiciels. Basé sur une technologie de pointe, le logiciel offre un ensemble de fonctionnalités aussi vaste qu’unique. Pour cette nouvelle version, les utilisateurs du logiciel étaient clairement au centre des préoccupations. Grâce à une nouvelle interface simplifiée et un guidage intuitif, l’expérience utilisateur est plus aisée et plus agréable. La solution Sumex fait désormais preuve d’un degré de maturité élevé et nous sommes ravis d’avoir pu convaincre un nouveau grand client d’utiliser Sumex", explique Felix Musterle, responsable de la division Health and Insurance chez ELCA en Suisse alémanique.

 

* Source : K-Tipp https://www.ktipp.ch/artikel/d/krankenkassen-das-sind-die-groessten-kostentreiber/ (consulté pour la dernière fois le 9 mars 2016).

A propos de Sumex Suite

La solution logicielle Sumex Suite comprend de nombreux modules et autant de fonctionnalités assistant les compagnies d’assurance dans leurs tâches de numérisation et leur permettant de réduire considérablement les coûts.  Le traitement automatique des justificatifs et des factures médicales étant à la fois  plus rapide, moins coûteux et plus précis que le contrôle manuel des factures, le logiciel permet d’accroître l’efficacité du processus tout en augmentant la capacité de traitement globale. D’autre part, celui-ci identifie les factures suspectes, potentiellement incorrectes, ce qui permet aux assureurs de réduire leurs coûts.

 

ELCA a initialement développé Sumex pour la compagnie d’assurance Suva. Aujourd’hui, le développement des modules de base de la solution Sumex et son financement sont poursuivis conjointement par un groupe d’utilisateurs composé de six entreprises membres. D’autres assureurs utilisent des modules spécifiques de Sumex Suite sous forme de "Software as a Service". Chaque année, Sumex traite plus de 20 millions de factures. 

 

D’autres offres mobiles pour les assurés ou les patients sont en cours de développement, afin de promouvoir le processus de numérisation du système de santé suisse en impliquant d’avantage les patients dans le processus de contrôle et en leur fournissant des informations détaillées sur leur traitement médical et sur les médicaments prescrits.