Headless architecture media header
AccueilActualitésNote d'expertLes avantages et les inconvénients de l'architecture Headless

Les avantages et les inconvénients de l'architecture Headless

Un article de Viacheslav Lushchinskiy, architecte logiciel chez ELCA

L'architecture Headless est un concept populaire de construction d'applications web basées sur un système de gestion de contenu (CMS) où le CMS est utilisé uniquement comme source de données, tandis que l'interface utilisateur est créée séparément par les développeurs. Le terme "Headless" fait référence au découplage du front-end (ou "Head / tête") d'un site web ou d'une application de son back-end (ou "corps").

Les systèmes CMS traditionnels disposent généralement d'un frontend intégré, dans lequel les développeurs utilisent les modèles et les thèmes intégrés au CMS pour créer l'interface utilisateur. Cette approche présente des avantages, mais elle limite également les développeurs en termes de conception et de fonctionnalité. Au fur et à mesure de l'évolution des technologies de développement web, les développeurs ont cherché des moyens de séparer le front-end du back-end, ce qui leur donne plus de contrôle et de flexibilité.

 

Même si l'expression "architecture Headless" dans le contexte des CMS est connue depuis un certain temps, elle n'a commencé à gagner en popularité que récemment, lorsque, d'une part, de plus en plus de CMS ont introduit la capacité de fournir leurs données via l'API REST et que, d'autre part, l'écart entre l'interface utilisateur pilotée par le CMS et l'interface utilisateur pilotée par JavaScript est devenu de plus en plus évident en termes de performances et de convivialité.

Avantages de l'architecture Headless

En découplant le frontend du backend, les développeurs peuvent utiliser la technologie de leur choix pour créer l'interface utilisateur, y compris des frameworks frontend populaires comme React, Angular et Vue. Cela permet aux développeurs de créer des interfaces utilisateur personnalisées et performantes, optimisées pour les besoins spécifiques de leur application.

 

En même temps, les développeurs peuvent gagner beaucoup de temps en utilisant un backend existant et une solution de base de données spéciale pour la plateforme de e-commerce et fournie par le CMS. Le développement d'un backend pour une plateforme de e-commerce peut être une tâche complexe qui nécessite un ensemble de compétences, notamment en matière de sécurité, de configuration de la base de données et de gestion des performances, de mise en cache, etc. D'un autre côté, les fonctionnalités du backend de nombreuses boutiques en ligne sont similaires et peuvent être gérées efficacement à l'aide de n'importe quel CMS moderne. Certaines solutions CMS, généralement des solutions open source, peuvent être personnalisées si leurs points d'accès à l'API REST présentent certaines limites.

 

Tous les produits CMS offrent des fonctions de gestion des utilisateurs, d'authentification, de profilage des utilisateurs et d'autres fonctions communes dont la plupart des projets ont besoin. Les solutions de e-commerce offrent également une solide prise en charge des API REST pour la gestion des transactions et des données clients. Par exemple, l'API de Salesforce Commerce Cloud fournit des points d'extrémité pour la gestion des produits, des prix, des commandes, des promotions et des données client, ainsi que pour la prise en charge des intégrations avec des passerelles de paiement et des fournisseurs d'expédition tiers. La liste complète des points d'extrémité de l'API REST de Salesforce pour la création de solutions de commerce électronique sans fil est disponible ici.

 

Elle est très complète et peut répondre aux besoins de nombreux clients qui envisagent de vendre leurs produits en ligne.

 

Le découplage du front-end et du back-end permet également aux développeurs d'étendre facilement les solutions existantes à de nouveaux appareils et plates-formes, car ils peuvent créer de nouveaux front-end qui utilisent la même logique de back-end et la même couche de gestion des données. Par exemple, une application web construite à l'aide d'une architecture Head less peut être étendue aux appareils mobiles en développant une application mobile qui utilise le même backend, ce qui réduit le temps et le coût de développement.

 

L'architecture Head Less peut également être utilisée efficacement avec une approche micro-services car elle permet le développement de services fontend and backend indépendants qui peuvent communiquer par le biais d'API. Cette approche permet une plus grande flexibilité et une meilleure évolutivité, car chaque service peut être développé, déployé et mis à l'échelle indépendamment des autres. En outre, une architecture Head Less avec des microservices peut simplifier la maintenance et les mises à jour en facilitant l'isolement et la mise à jour de services individuels sans affecter l'ensemble du système. Par exemple, la plateforme de e-commerce peut travailler avec un catalogue de produits à l'aide d'un CMS et remplir les commandes et les expéditions à l'aide d'un autre CMS ou d'un backend personnalisé tout en conservant une expérience utilisateur frontend fluide et uniforme.

 

L'architecture Head Less favorise également les pratiques de développement agile en permettant aux équipes de travailler en parallèle sur différents aspects d'un projet. Avec une architecture Headless, les développeurs frontend et backend peuvent travailler indépendamment les uns des autres, ce qui peut accélérer le processus de développement et permettre aux équipes d'itérer et d'améliorer le système plus rapidement. Cela peut également aider les équipes à répondre plus rapidement à l'évolution des exigences et des besoins des utilisateurs. En séparant les couches frontend et backend, les équipes peuvent apporter des modifications à l'une sans affecter l'autre, ce qui facilite l'ajustement du système en fonction des besoins.

 

Globalement, l'approche Headless permet de construire des sites web d'apparence professionnelle comme s'ils étaient développés par des développeurs de logiciels professionnels, mais en même temps d'économiser du temps et de l'argent en se concentrant uniquement sur la partie frontend et en laissant le backend au CMS respectif.

Défis de l'architecture Headless

Si l'architecture Headless présente de nombreux avantages, elle présente également certains défis. L'un des principaux est que la création de l'interface utilisateur nécessite davantage de travail de développement. Les développeurs doivent créer un code personnalisé capable de communiquer avec l'API du CMS pour récupérer et afficher le contenu. Cela peut ajouter du temps et de la complexité au processus de développement.

 

L'équipe de développement logiciel doit disposer d'une plus grande expertise technique. Étant donné que les développeurs doivent créer l'interface utilisateur à partir de zéro, ils doivent avoir une connaissance approfondie des technologies frontales, telles que JavaScript, HTML et CSS, ainsi qu'une bonne maîtrise de l'un des cadres JavaScript.

 

L'un des plus grands défis de l'architecture Headless pour les solutions de e-commerce est l'optimisation du référencement. Avec un CMS traditionnel, la plateforme inclut généralement des outils SEO intégrés, tels que les balises méta, les sitemaps et l'optimisation des URL, qui peuvent aider à améliorer le classement dans les moteurs de recherche. Avec l'architecture Headless, cependant, les développeurs doivent s'assurer que ces fonctionnalités sont correctement mises en œuvre sur le frontend, ce qui peut s'avérer un processus complexe et chronophage.

 

Lorsqu'ils utilisent l'architecture Headless, les développeurs front-end doivent également avoir une bonne compréhension des technologies d'authentification, en particulier OAuth2 pour configurer manuellement les connexions de tiers via Google, Facebook et d'autres réseaux sociaux.

 

Il peut également y avoir des défis techniques tels que l'optimisation des images et des vidéos, la mise en cache, qui sont généralement fournis par le CMS, mais qui nécessitent des compétences pour être mis en œuvre manuellement.

Conclusion

L'architecture Headless est une approche bien connue qui a commencé à prendre de l'ampleur au cours des dernières années. Elle permet de construire des sites web et des applications où l'interface utilisateur frontend est séparée du système de gestion de contenu backend. Cela permet une plus grande flexibilité, une plus grande évolutivité et une plus grande personnalisation du processus de développement.

 

Les principaux avantages d'une architecture sans tête sont les suivants

  1. Flexibilité : Les développeurs peuvent choisir les meilleurs outils et technologies pour chaque couche de l'architecture, sans être limités par les contraintes d'un CMS tout-en-un.
  2. Évolutivité : l'architecture Headless permet une plus grande évolutivité, car le frontend et le backend peuvent être mis à l'échelle indépendamment en fonction du trafic et des modèles d'utilisation.
  3. Personnalisation : L'architecture Headless permet une plus grande personnalisation, car les développeurs peuvent concevoir et mettre en œuvre leur propre interface utilisateur frontend, plutôt que d'être limités par les modèles et les conceptions préconstruits d'un CMS traditionnel.
  4. Amélioration des performances : L'architecture Headless peut améliorer les performances et accélérer le chargement des pages, car le frontend peut être optimisé spécifiquement pour les performances.
  5. Meilleur contrôle : l'architecture Headless permet un meilleur contrôle du processus de gestion et de diffusion du contenu, car les développeurs peuvent créer leurs propres flux de travail et intégrations personnalisés.

 

Nous constatons que l'architecture Headless est largement utilisée dans le domaine des médias et de l'édition, car elle permet un meilleur contrôle de la fourniture et de la présentation du contenu. C'est également une approche populaire pour les sites web de e-commerce, car elle permet une plus grande flexibilité et une meilleure personnalisation de la conception et de la fonctionnalité de l'interface utilisateur frontend. Mais en général, l'architecture Headless est une approche universelle qui peut être bénéfique pour toute solution en ligne, quel que soit le domaine d'activité.

Lire l'article également sur medium.com ici : The Pros and Cons of Headless Architecture

Viacheslav Lushchinskiy

Architecte logiciel

Rencontrez Viacheslav Lushchinskiy, notre architecte logiciel spécialisé dans le Frontend / Web. Contactez Viacheslav pour discuter comment il peut vous aider à développer vos initiatives en matière d'architecture logicielle.

Contenu Relatif

data architecture media header

Architecture et ingénierie de données

Architecture et ingénierie de données

Notre base de clients dans les secteurs des transports, de la finance, du secteur public, de l’industrie et de l’énergie démontre notre capacité à construire des architectures de données et des pipelines de pointe, avec des outils tels que notre Smart Date Lake / Lakehouse builder.

data_and_analytics.jpg

Data, Analytics & AI

Notre expérience approfondie de la science des données et de l’analytique vous aide à développer un avantage concurrentiel.